08.03.2018

Un progrès de l’initiative pour les caisses de pension: les produits structurés bientôt « transparents »?

Les dernières données du marché prouvent que l’acceptation des produits structurés a augmenté, et qu’ils font toujours l’objet d’une demande, en qualité d’alternative flexible, liquide et appropriée pour tout profil de risque aux taux bas. En particulier les caisses de pension sont confrontées à d’importants défis lorsqu’il s’agit de produire du rendement. Cette sorte d’état d’urgence sur le front des rendements conduit donc à une augmentation de la pression et des exigences vis-à-vis des gérants de fortune. Or, l’utilisation déterminée d’instruments de placements modernes tels que les produits structurés permet de compléter un portefeuille de manière idéale et de générer du rendement.

Une approche sous deux formes distinctes: formation des représentants des caisses de pension et label de transparence pour les produits structurés

Mais, comme le suggère aussi la discussion de panel lors de Finanz’18, on peut s’inquiéter du faible nombre de produits structurés utilisés jusqu’à présent par les caisses de pension, même si, d’un point de vue purement juridique, elles pourraient en utiliser davantage. Par exemple, les directives de placement de la prévoyance professionnelle OPP2 autorise en principe leur utilisation. Souvent, il ne manque que les connaissances nécessaires dans les comités chargés des décisions pour permettre d’exploiter également en pratique le potentiel existant. Par son initiative en faveur de la transparence et d’un travail d’explication, l’ASPS intervient à ce niveau et aimerait entrer activement en dialogue avec les autorités et les responsables des caisses de pension pour leur montrer les évolutions qui ont eu lieu dans le sens d’une transparence et d’une clarté accrues, et leur faire découvrir les différents produits et leurs possibilités d’utilisation correspondantes, de façon à éliminer les préjugés. Car il y a bien longtemps que l’étiquette «placement manquant de transparence des coûts» n’a plus lieu d’être à propos des produits structurés dans le rapport de gestion d’une caisse de pension.

S’inscrire au News ASPS