27.04.2018

Hausse du chiffre d’affaires de 32% à un niveau record de CHF 92 Mrd au premier trimestre

Le chiffre d’affaires réalisé avec des produits structurés suisses des principaux membres de l’ASPS a encore fortement progressé au premier trimestre 2018. En comparaison avec l’année précédente, le secteur a enregistré au premier trimestre 2018 un chiffre d’affaires de CHF 92 Mrd, en hausse de CHF 22 Mrd ou 32%. Il s’agit du chiffre d’affaires trimestriel le plus élevé depuis l’introduction du rapport sur la création de valeur ajoutée en 2015. Yield enhancement (47%) était particulièrement demandé, suivi de leverage (22.5%) et participation (14.7%). Plus de la moitié des produits (55.1%) reposent sur equities, 27.5% sur foreign exchange. Les monnaies les plus utilisées étaient le USD, EUR et CHF et elles se partageaient 84% du marché suisse.

Zurich, le 27 avril 2018. Les statistiques relatives à la création de valeur des produits structurés établies par le Boston Consulting Group tiennent compte des produits cotés ainsi que des produits non cotés en bourse qui sont créés en Suisse ou pour la Suisse et négociés sur le marché national et international. Les membres de l’ASPS que sont Barclays Capital, Banque Cantonale Vaudoise, Credit Suisse, Commerzbank, Goldman Sachs, Julius Baer, Leonteq, Notenstein La Roche, Raiffeisen, UBS, Vontobel, ainsi que Zürcher Kantonalbank ont participé à la collecte de données pour le premier trimestre 2018. Ils représentent la majeure partie du marché suisse.

Principales évolutions au 1er trimestre 2018:

  • Au premier trimestre 2018, le chiffre d’affaires de CHF 92 Mrd est supérieur de CHF 22 Mrd à celui du premier trimestre 2017, ce qui représente une hausse de 32% par rapport à l’année précédente.
  • Avec environ 47%, yield enhancement constituait presque la moitié du chiffre d’affaires au Q1 2018 (Q1 2017 : 58.4). La part de leverage a augmenté de 14.7% à 22.5% en l’espace d’un an. Plus de 90% des transactions concernent leverage. Participation a enregistré une part de marché pratiquement inchangée de 14.7% (Q1 2017: 15.9%). Par rapport au Q1 de l’année précédente, capital protection a atteint 13.1% du marché au Q1 2018 (Q1 2017: 10.2%). Equity (55.1%) représentent toujours la part la plus importante du chiffre d’affaires (Q1 2017: 51.7%). Foreign exchange (27.5%) accuse un léger recul (Q1 2017: 33.7%), tandis que fixed income a progressé à 12.0% (Q1 2017: 9.9%).
  • Bien que le chiffre d’affaires avec des produits cotés en bourse ait nettement progressé à environ 40% (Q1 2017: 29%), la majeure partie du chiffre d’affaires (60.5%) est toujours réalisée avec des produits non cotés (Q1 2017: 71%).
  • La part de marché du marché primaire a diminué à 55.1% (Q1 2017: 62%). La plupart des transactions (près de 98%) portent toujours sur le marché secondaire.
  • L’USD reste la principale monnaie des produits structurés et a pu accroître sa part à 43.9% (Q1 2017: 40%). Les quotes-parts de l’EUR et du CHF sont en léger recul. En comparaison avec l’année précédente, la quote-part de l’EUR diminue à 26.5% (Q1 2017: 29%), celle du CHF à 13.8 (Q1 2017: 19%).

Georg von Wattenwyl, le Président de l’ASPS, dit au sujet de l’évolution du secteur: «Au premier trimestre, l’évolution favorable de la demande de produits structurés qui se dessinait déjà l’année précédente s’est encore accélérée. Les investisseurs suisses et étrangers découvrent les produits structurés davantage comme des possibilités d’investissement attrayantes. La possibilité d’un investissement en temps quasi réel dans les mégatendances offerte par les certificats thématiques et stratégiques innovants est notamment très appréciée. Des impulsions supplémentaires sont ainsi possibles dans un portefeuille. L’utilisation systématique de produits structurés dans le contexte du portefeuille est une priorité pour notre association.»

Vous trouverez les statistiques complètes sous: https://www.svsp-verband.ch/media/

S’inscrire au News ASPS