09.08.2018

Chiffre d’affaires en forte hausse au premier semestre – la demande accrue de produits structurés s’installe

Après une Coupe du monde de football haletante, nous prenons une nouvelle fois la parole malgré les températures caniculaires car, dans le droit fil de l’adage «Qui n’avance pas recule», notre association ne cède jamais au farniente. Au contraire, nous nous efforçons en permanence de transmettre une information complète à nos membres et, d’une manière générale, aux représentants du secteur afin de nourrir leurs réflexions. Pour la première fois, l’ASPS a ainsi invité un orateur externe pour prononcer un discours liminaire sur la thématique des caisses de pension lors de l’InfoTalk en cercle élargi – un événement qui a remporté un vif succès. D’un point de vue réglementaire, les caisses de pension peuvent certes déjà utiliser les produits structurés à titre de «placements alternatifs», mais elles semblent encore beaucoup hésiter à s’engager dans cette voie. Les limites établies dans l’OPP2 peuvent pourtant parfaitement être dépassées, ainsi que le font d’ailleurs 44 % des caisses de pension, quoique pas nécessairement au moyen de produits structurés à ce jour. Dans notre dernière newsletter, nous avions évoqué les progrès dans l’initiative de l’ASPS pour les caisses de pension qui doit précisément faciliter leur engagement. Nous la laisserons néanmoins de côté jusqu’à la fin des vacances d’été et nous vous tiendrons alors aussi informés sur le dossier de la transparence des coûts.

Dans cette édition, nous vous offrons l’occasion de participer aux préparatifs de l’International Structured Products Forum, qui aura lieu à Lucerne en septembre, et nous vous présentons les dernières nouveautés du difficile contexte réglementaire de MiFID, etc.

Nous vous souhaitons une agréable lecture et une saison estivale reposante et nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous revoir et vous relire à l’automne!

Georg von Wattenwyl, président de l’ASPS

S’inscrire au News ASPS