23.11.2016

International Structured Products Forum Lucerne 2016: une rencontre de branche internationale à la pointe du progrès

La traditionnelle rencontre de branche a eu lieu les 7 et 8 septembre à Lucerne. 85 participants venus de Suisse et de l’étranger ont profité de cette manifestation pour échanger et partager leurs vues. Avec un programme attrayant et varié, SIX Structured Products et l’ASPS ont fourni matière à réflexion dans un environnement de marché marqué par les incertitudes politiques et réglementaires.

img_20160907_100939

Dans le contexte des taux bas, les structurés pourraient devenir un véhicule de placement toujours plus intéressant pour les caisses de pension. C’est pourquoi leur utilisation a fait l’objet d’un débat approfondi lors de la table ronde d’ouverture, à laquelle ont pris part Sebastian Frehner (Conseiller national, canton de Bâle), Marco Bagutti (Fondation institution supplétive LPP) et Vera Kupper Staub (Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle). Georg von Wattenwyl, président de l’ASPS, a animé les échanges, qui portaient entre autres sur la possibilité de recourir aux structurés pour la mise en œuvre de la réforme de la prévoyance vieillesse à l’horizon 2020. Aujourd’hui déjà, les caisses de pension pourraient les utiliser comme alternative de placement. Pour le moment, elles le font encore avec une grande retenue. A ce niveau, la branche se doit de faire de nouvelles propositions pour promouvoir leur utilisation à grande échelle dans la prévoyance vieillesse. L’association suivra ce thème de très près à l’avenir.

Dans l’air du temps, le discours liminaire de Jörg Bode (Leoteq Securities Ltd.) a montré à quel point le numérique et la technologie «FinTech» ont révolutionné le secteur financier. Dans le sien, Alain Bigar (Leoteq Securities Ltd.) s’est penché sur les modifications et nouveautés à ébaucher en termes de réglementation du fait de l’ajout de l’article 871(m).

img_20160907_185937

Dans le cadre de différents ateliers, les participants ont discuté de projets et thèmes d’actualité. Ainsi, ils ont eu l’occasion de tester la nouvelle appli de l’ASPS, le SP Portfolio Optimizer, dont le lancement officiel aura lieu début 2017. Ils ont également discuté des résultats d’une enquête réalisée auprès de 190 investisseurs et 57 conseillers à la clientèle au sujet de l’image, et notamment du nom «produits structurés». L’étude a entre autres révélé que le nom a une connotation positive et que les les personnes qui investissent dans les produits structurés sont considérées comme des personnes dynamiques et innovantes. L’atelier Lawyers a jeté un éclairage sur les aspects réglementaires de la branche et proposé une mise à jour des connaissances sur des problématiques telles que le règlement relatif aux PRIIPs, ainsi que les principaux aspects et les ébauches de solution possibles pour la nouvelle réglementation de l’art. 871 (m) de l’IRS américain.

Thomas Wulf (secrétaire général de l’EUSIPA) s’est penché sur l’environnement européen avec son intervention «Inside Brussels» et a jeté un éclairage sur les évolutions et les tendances à l’échelle de l’Europe. Zak de Mariveles (UK Structured Products Association) a mis l’accent sur les événements actuels survenus en Grande-Bretagne et a expliqué avec beaucoup d’humour les différentes parfois marquantes dans le domaine des produits structurés d’un côté de la Manche et de l’autre.

L’«International Structured Products Forum» aura lieu en septembre prochain et les détails vous seront communiqués en temps utile. Il faut d’ores et déjà réserver dans son agenda les 6 et 7 septembre 2017.

S’inscrire au News ASPS